20/07/2009

Jour trois!

Nous avons clôturé hier soir le troisième jour de ces Francofolies de Spa 2009 avec une affiche franchement somptueuse !

Notre slogan « Pas de futur sans passé » n’a jamais aussi bien porté son nom dans le studio de Classic 21 hier soir : de Julien Clerc à Atomique Deluxe, les générations étaient définitivement réconciliées !

En fin d’après-midi, nous avions rendez-vous avec Julien Clerc, charmant et disponible, à quelques heures seulement de son entrée en scène. Après Balimurphy et Maxime Le Forestier, il s’installera sur la scène Pierre Rapsat pour un tour de chant dynamique et bien rôdé, puisque cette tournée se terminera en point d'orgue à Tournai la semaine prochaine. Avec lui, nous avons évoqué sa carrière, ses collaborations (avec Maxime Le Forestier d’abord, et Carla Bruni ensuite), et son dernier album (« Où s’en vont les avions ? ») duquel transparaît une sérénité absolue, immédiatement palpable à la rencontre de l’artiste.

Nous avons ensuite accueilli la joyeuse troupe d’Atomique Deluxe ! Leur show-case en nos studios nous avait séduit, et le concert d’hier ici à Spa nous a convaincu une fois pour toutes.
Autour du chanteur Erwan, des musiciens talentueux venus des quatre coins du monde, une énergie folle, un rock old school teinté 2009, et une générosité indéniable. On se réjouit de la sortie de l’album, toute prochaine d’après ce qu’ils nous ont confié hier soir.

Jolie rencontre aussi avec Benoît Melebeck, coordinateur de l’Information d’Unicef Belgique. Nous avons évoqué le partenariat « WASH, chaque goutte compte », suivi par les Francofolies de Spa. Le principe est simple : à l’envoi d’un sms au 4402, vous réalisez un don de 2 euros, qui représente 20 litres d’eau potable distribués chaque jour à un enfant pendant 3 mois… Pensons-y !

Gaëlle Mievis est ensuite venue illuminer notre studio ! La jeune auteur-compositeur-interprète n’en n’est pas à ses débuts, puisqu’elle est choriste de Beverly Jo Scott et multiplie les collaborations (avec Alec Mansion et Olivier Saxe entre autres). Avec son complice chanteur-guitariste et compositeur John Smets, ils nous ont interprété « Katy Jane », petite bulle de jazz manouche qui nous a entraîné dans une sphère de rêve et de sourire. Son premier album « Whispers from a chrysalis » est désormais disponible et vous enchantera !

Enfin, c’est Jacques Duvall que nous avons rencontré pour vous ! Son chapeau rouge sous le bras, serein après le concert qu’il venait de proposer avant l’entrée en scène de son ami Alain Chamfort, il s’est prêté joyeusement au jeu de nos questions. Le titre de son nouvel album « le cow-boy et la call girl » explique ce look western, et ses liens de complicité avec Benjamin Schoos (Miam Monster Miam) et son label Freaksville ont permis de découvrir Jacques Duvall en tant que chanteur. Il n’a pas fallu plus de quelques minutes pour que nous soyons sous le charme…

Et c’est donc impatients et heureux que nous abordons cette nouvelle journée, sous le soleil de Spa. D’ici une heure, nous rencontrerons pour vous Dick Annegarn, et ce soir, viendront en direct Karin Clercq et Da Hush ! A tout à l’heure ?

med-471

16:11 Écrit par Mama dans Festivals! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.