18/07/2009

Soirée toute souriante en direct des Francofolies!

La ville de Spa s'ébroue lentement sous la pluie, après cette première soirée Francofolle mémorable!

Nous avons eu de très belles surprises et des visites plus qu'agréables dans notre studio situé au coeur de la place centrale de Spa.

Guillaume Corpard, tout d'abord, chanteur du groupe The Aim. Signé sous le label Moonzoo (de Mario Guccio et Roland De Greef de Machiavel), il est venu nous parler de son trio franco-belge et de leur nouvel album "Emergency", qu'ils présentaient ce samedi à 13h sur la scène Proximus du Village Francofou. Ensemble, nous avons évoqué leurs influences, leurs projets, mais aussi les causes pour lesquelles ils apportent au quotidien leur petite pierre à l'édifice.

Ensuite, c'est Jacques Stotzem que nous avons reçu, à peine sorti de la très belle scène du Théâtre du Casino de Spa, où il partageait l'affiche avec Daniel Lavoie. Reconnu mondialement pour ses talents de guitariste, c'est son public "natal" (puisqu'il est originaire de Verviers) qui lui a offert le plus cadeau d'anniversaire qui soit: une standing ovation! A notre tour d'être gâté, lorsqu'il a interprété en live sa version de "Purple Haze" de Jimi Hendrix, rien que pour les auditeurs de Classic 21.

Nous ont ensuite rejoint Saule (sans ses Pleureurs) et Jéronimo. Le premier, tout de bonne humeur vêtu, a évoqué pour nous ses collaborations récentes. Qu'elles aient lieu en live (comme avec Bénabar ou Charlie Winston, pour lesquels il a assuré de nombreuses premières parties en tournée en France) ou principalement sur disque (comme avec Dominique A ou Seb Martel).

Le second, Jéronimo, a évoqué l'Italie où est né son troisième album "Mélodies Démolies", référence directe à Jacques Prévert et Françoise Sagan, qu'on voit apparaître toute jeune sur la pochette du disque. Clin d'oeil à Michaël Jackson aussi, dont l'album "Thriller" a marqué la vie musicale de Jérôme Madraga.. une influence possible sur le prochain album d'après le musicien!

Pendant que notre studio vivait au rythme des interviews, Francis Cabrel a ravi le public Spadois en cette soirée qui affichait complet depuis des semaines! Nous avons pu en faire profiter les auditeurs de Classic 21 sous forme d'interview et de quelques moment d'ambiance. Ce fût le même bilan ultra-positif pour "l'hommage à Jeff Bodart", instigué par Karin Clercq à la Ferme du Biéreau de Louvain-La-Neuve il y a quelques mois, et qui ouvrait cette première soirée sur la scène Pierre Rapsat.

N'hésitez pas à vous plonger dans les vidéos que vous trouverez sur ce site des festivals, ainsi que dans la galerie photos. Et je vous donne rendez-vous en direct ce soir dès 21h, avec au programme, une rencontre avec la jeune québécoise Pascale Picard et Stijn Kolacny, fondateur de la chorale Scala.

14:41 Écrit par Mama dans Festivals! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.