22/04/2009

Let Lenny Rule!

Bonjour à tous!

Ce matin, j'avais envie de faire un petit retour en arrière avec vous, juqu'à ce dimanche 19 avril, date inscrite dans mon agenda depuis fort longtemps!

Nous l'avions annoncé, Lenny Kravitz est de retour chez nous, quelques mois après son show estival au Festival de Werchter! Et, délicieuse nouvelle entre temps, nous allons assister à un des premiers concerts de la "deuxième" partie de sa tournée. En effet, il y a 20 ans que sortait l'album "Let Love Rule" et Lenny et son groupe ont donc décidé de célébrer ça! Inutile de préciser que nous... nous sommes ravis!

Nous voilà donc au Sportpaleis d'Anvers, impatients et heureux à l'idée de ce tout nouveau spectacle. Il est 21h20, noir total... juste un cliquetis de métronome et quelques écrans posés à même la scène, qui ne diffusent pour l'instant que de la neige. L'intro se prolonge, les musiciens prennent place puis démarre un éclatant "Freedom Train". Le ton est donné!

Sur scène, l'ambiance a déjà l'air idéale et complice entre les musiciens! Une section de cuivres avec 3 saxos et un trompette, dont deux saxophonistes (Fabien & Mathieu) ont récemment rejoint la formation. Ils sont français tous les deux et Lenny nous confie qu'il les a rencontrés depuis qu'il vit maintenant en Europe. Derrière lui, l'excellent bassiste de Are you gonna go my way, Tony Breit. Franklin Vanderbilt à la batterie, Craig Ross et son incomparable coupe afro à la guitare, et George Laks aux claviers. Ce soir, nous sommes en excellente compagnie...

Lenny bondit sur la scène, jeans, chemise, rangers et lunettes noires... le son est excellent, sa présence réjouissante et le public hurle de bonheur. Dès le premier titre, les musiciens jamment et on retrouve les influences funk, soul, groovy qui leur vont si bien.

Ensuite viennent Bring it on, une version sur-énergique de Where Are We Runnin’? où Lenny Kravitz abandonne ses lunettes noires, I belong to you tout de soul vêtu, et le sublime It ain't over til it's over.

Kravitz est incroyablement proche de son public, un mot, une petite attention entre chaque titre. On le sent heureux d'être là, de fêter ce vingtième anniversaire avec nous. Il est souriant.. un peu poseur, c'est vrai, mais on lui pardonne tout ;o)

Il plonge dans les premiers rangs du public, balaie la scène de sa présence, il prend le temps de savourer chaque titre, de le faire "autre", de nous proposer une véritable version live au sens "libre" du terme. Les musiciens se concertent rapidement, se font des clins d'oeil complices, s'appellent les uns les autres sur scène et prennent visiblement énormément de plaisir à cette ouverture de temps et de possibilités musicales. C'est un régal à voir, leur bonheur est communicatif et leur sens du show et de la scène est envoûtant à souhait.

Vient ensuite Flower child, immédiatement suivi d'une nouvelle et hypnotisante jam façon Big Band, puis Believe qui nous a tous retourné l'âme.

C'était au tour de Lenny de nous parler avec émotion de cet album, sorti il y a donc 20 ans, et qu'il reproposait sur scène pour la première fois. En faisant quelques recherches, j'ai pu remarquer qu'aucune set-list de cette tournée n'était comparable à la précédente. Ils choisissent des morceaux différents en fonction de la ville où ils se produisent. A Anvers dimanche soir, c'est Fear qu'ils nous ont servi et qu'ils ont interprété avec une intensité toute nostalgique, dans le bon sens du terme.

Sont ensuite venus l'énergique Always on the run, Dancin' till dawn et un extrait de son dernier album que vous connaissez bien: I'll be waiting. En live, ce titre prend une toute autre dimension. Il se crée un fil d'Ariane entre le chanteur et chaque personne dans le public. Il vous emmène avec lui au gré de cette mélodie qui, toute guimauve soit-elle sur cd, devient profonde et envoûtante lorsqu'il s'assied au piano à quelques mètres de vous. Une communion spirituelle s'installe et dure de longues minutes pendant lesquelles, là aussi, les musiciens s'en donnent à coeur joie!

Nous avons aussi eu droit à un moment suspendu sur Stillness Of Heart. Lenny revient seul en scène, guitare acoustique et poursuite dirigée sur lui. Oui il a une voix extraordinaire, tout le monde le sait... mais à cet instant du concert, le mot "talent" prend tout son sens. Il est seul face à nous et sa présence occupe tout l'espace,  autour de lui auréole tout son univers, ses influences, tant rock que rythmn'n blues. Grand moment, malgré un petit bémol au niveau du volume sonore... l'ingénieur son lui-même a peut-être été surpris par sa puissance vocale :o)

Après ce cadeau absolu, ses musiciens reviennent sur scène et nous embarquent pour un pur condensé rock'n'roll! American woman, Fly away et Are you gonna go my way dans la foulée, à grands coups de light show et d'énergie contagieuse! Fabuleux...

Le rappel sera tout aussi réjouissant! Let love rule, le vrai, l'original et en version sur-allongée, qui laissera à Lenny le temps de replonger dans la foule et de s'y faire prendre en photo longuement. Poignées de main et sourire généreux, je pense qu'il a aimé ce concert  autant que nous, et après 2h20 d'un show sidérant, il a une fois de plus conquis nos coeurs et nos âmes.

Le temps de saluer une nouvelle fois les 13.000 personnes qui remplissaient le Sportpaleis et il est reparti, nous laissant comblés et souriants!

Mention 4 étoiles pour Monsieur Kravitz... avec cette petite cerise sur le gâteau: pendant le show, il a pris la foule en photos et ces preuves de notre présence étaient déjà sur Facebook moins d'une heure après, avec la proposition "locate and tag yourself"... attention charmante!

J'avais moi aussi pris quelques photos, mais je ne suis pas la plus douée du monde et lorsque Anne Verbeke m'a envoyé les siennes, j'ai opté pour ce choix-là... merci à elle ;o)

P1100153

P1100305

P1100328

 

 

09:01 Écrit par Mama dans Infos concert | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Lenny! Lenny ! Lenny! Lenny! Lenny! Lenny! Lainiiiiiii!!!! :O)))))

Écrit par : Mel | 22/04/2009

Comme vous dites .......... Vraiment Anne fait toujours de superbes photos ;o))

Écrit par : PHIL | 24/04/2009

Concert très sympa !! J’ai trouvé que le début était plutôt “musclé” mais rapidement suivi de pas mal de ballades et des temps de solo assez longs voire trop longs puis de bons rocks par ci par là ! Ça fait du bien par où ça passe.

Sinon, un bon mix entre les nouvelles et les incontournables comme American Woman, Fly Away, I Belong To You And You Belong To Me, Let Love Rule, Always On The Run, I’ll Be Waiting, Are You Gonna Go My Way..

Je l’avais déjà vu en 2002 mais le concert de dimanche était bien meilleur. Bonne ambiance et une setlist beaucoup plus longue.

Je ne suis pas fan mais c’est un artiste live et je pense qu’il faut le voir sur scène au moins une fois !
Il sait comment manier la foule, c’est une vraie bête de… scène, un grand showman et un sacré petit frimeur :)


Merci beaucoup à Mama d'avoir choisi mes photos pour illustrer son superbe article... je suis toute gênée maintenant !!
Anne

PS: Merci Phil, c'est super gentil :)

Écrit par : Anne | 24/04/2009

Les commentaires sont fermés.